Persepolis

Acum vreo trei ani de zile am scris acest articol. Era despre un film care a fost nominalizat la Oscar pentru cea mai buna animatie. Saptamana asta si urmatoarea voi mai publica recenzii si ganduri legate de animatii/manga/BD.

Femeia musulmana se emancipeaza pe an ce trece, fara sa tina cont nici de Coran nici de sot. Asta in lumea idilica in care isi poate descoperi fata in public si nu poarta la voalul negru astfel incat numai ochii sa fie vizibili. Un subiect care afecteaza si Franta, o tara cat se poate de eclectica imigrational. Problema valului si a semnelor religioase in scoli vine ca un spiridus ce salasuieste in mintea francezilor asteptand urmatoarea ocazie de a-si scoate la iveala atuurile. Problema este departe de rezolvare din moment ce inca exista brad de Craciun in anumite scoli si sabatul, mancarea de porc interzisa, alte elemente musulmane sau cruciulitele crestine apar peste tot. Tot tam-tamul insa a disparut si situatia s-a calmat.
Atunci au inceput marturiile unor femei considerate „extraterestre”, femei venite din „lumea a treia” care s-au afirmat prin dorinta de a invata si de a-si crea un viitor mai bun. Cazul este comun, marturia uneia scotea la iveala cat de stranie este conceptia despre blugi, obiecte de moda sau despre relatii intr-o lume straina si noua.
Pe baza acestui val de reactii si interese a luat nastere ideea pentru Persepolis.
Personajul principal este infatisat in copilarie si adolescenta. Marjane are 8 ani si traieste la Teheran in 1978. Rapid ideile ei profetice de salvare a lumii si cultura superioara a familiei dispare. Irak-ul impune un regim de lipsuri si ii omoara pe rand apropiatii. Tanara fata, un pic prea revolutionara pentru a purta voalul si a se conforma cu precepte invechite este trimisa de parinti la Viena, in Austria. Marjane, la 14 ani, descopera acolo iubirea, libertatea dar si singuratatea si diferenta fata de straini.
Desenul animat este o opera autobiografica in care Marjane Satrapi isi exprima propriile frici si probleme legate de origine. Se pare ca lumea occidentala pe cat de placut si promitator ar suna este un loc al exilului si deznadejdii. Fericirea necesita sacrificiu iar cazul acesta nu este o exceptie.
Ideea desenului animat permite o bariera impotriva atacurilor directe, desenele fiind considerate naive sau inocente. Departe de aceasta supozitie Persepolis demonstreaza cum desenele animate au cateodata un impact mai puternic decat filmele de actiune prin subiectul abordat si prin realizare.
Pentru cei convinsi sa-l vada, vizionare polemica!



En français:


Le femme musulmane s'émancipe au gré du temps, sans tenir compte du Coran ou de son époux. Ceci dans le monde idyllique dans lequel il peut montrer son visage en public et elle ne porte pas ce long voile noire qui lui couvre tout sauf les yeux. Un sujet qui affecte la France, un pays très éclectique. Le problème du voile et des signes religieux dans les écoles vient comme un lutin et se pose sur l'esprit des Français et y réside attendant une future occasion pour sortir de sa cachette. Le problème est loin d'être résolu avec le sapin de Noël présent dans les écoles, le shabat respecté, d'autres éléments musulmans ou chrétiens comme des croix apparaissant partout. Tout le tam-tam est disparu et la situation s'est calmée.
C'est à ce moment que les confessions de ces femmes considérées "extraterrestres" venues du "tiers monde" qui se sont affirmées par leur désir d'apprendre et de se créer un futur meilleur. Le cas est commun, le témoignage d'une de ces femmes présente combien les jeans, les vêtements à la mode ou des relation est étrange dans un monde nouveau.
Sur cette vague de réactions est née l'idée de Persepolis.
Le personnage principal est montré pendant l'enfance et l'adolescence. Marjane a 8 ans et vit à Teheran en 1978. Rapidement ses idées prophétiques de sauvetage du monde et la culture supérieure de sa famille disparaît. L'Irak impose un régime de pénuries et lui tue les amis de famille. La jeune fille, un peu trop révolutionnaire pour porter le voile et se conformer à des préceptes vieillots est envoyée à Vienne, en Autriche. Marjane, a 14 ans, y découvre l'amour, la liberté mais aussi la solitude et sa différence dans ce monde étranger au sien.
Le dessein animé est une oeuvre autobiographique dans lequel Marjane Satrapi exprime ses propres peurs et problèmes liés à son origine. Bien vite le monde occidental autant plaisant que prometteur en théorie est un endroit de l'exil et de la dépression.
L'idée du dessin animé permet une barrière contre les attaques directes, les desseins étant considérés naïfs et innocents. Loin de cette supposition Persepolis démontre que les animations ont des fois un impact plus puissant que les films d'action par le sujet et par leur réalisation.
Pour ceux que j'ai convaincu, je vous souhaite un film polémiqu
e!

0 commentaires:

Post a Comment

 

Flickr

study

Instagram